Patrick Forian, fondateur de la méthode Atelierforian

Patrick Forian

Démarche artistique et pédagogique

Biographie

Pédagogie



Patrick Forian Biographie

Biographie de Patrick Forian, metteur en scène, pédagogue et comédien, fondateur de l'Atelierforian, de la compagnie In Commedia Veritas et directeur artistique de Thema Théâtre Compagnie.

Parcours de vie

Introduction :

Portrait de Patrick Forian Portrait de Patrick Forian

Si l'aspiration à la pratique d'un métier artistique et plus particulièrement celui de comédien s'imposa très tôt comme une évidence, ma vocation pour la pédagogie trouva ses racines dans ma scolarité, durant laquelle je dénotai une rupture entre les objectifs systématiques d'un enseignement et l'épanouissement de chacun. Je constatai que l'éducation cartésienne favorisait une compréhension rationnelle de la réalité au détriment d'une appréhension émotionnelle et intuitive, pourtant complémentaire, reléguant le corps au rang de véhicule ou alors sublimant ses performances sportives ou son esthétique, au détriment de la recherche d'une harmonie entre l'attitude, le geste et la pensée. La pratique des arts martiaux eut une grande influence sur ma conception de l'exercice d'une discipline artistique, reposant sur une implication corporelle, autant que spirituelle et éthique.

Formation artistique :

Echauffement, exercices de mouvement, harmonisation du geste Echauffement, exercices de mouvement, harmonisation du geste

Je suivi une formation de comédien au "Théâtre École du Mirier" à Lausanne (1991-1994), école fondée par Michel Perrier et dont la pédagogie reposait sur les méthodes de Constantin Stanislawsky et Mikhail Chekhov, complétée par une pratique du chant, de la danse, du mime, du clown et de créations de spectacles. Dans le même temps, je rencontrai Fabien Gargiulo, ex-acteur du "Théâtre du Soleil", qui m'initia à la commedia dell'arte et avec qui je travaillai durant quelques années. Je jouai dans des spectacles de registres classiques et contemporains, de clown, de commedia dell'arte, dans des créations et des spectacles de rues. Puis je décidai de poursuivre ma formation à "l'Ecole Internationale de Théâtre Lassaad", dont l'enseignement est basé sur le mouvement, selon la pédagogie de Jacques Lecoq.

Depuis, je continuai de me produire sur scène et je commençai à enseigner, en France, en Suisse et en Belgique. Toujours porté sur l'idée d'un théâtre résolument visuel, je m'intéressai aussi au graphisme, à la photographie, ainsi qu'à l'écriture et à la réalisation audiovisuelle. Je suivi des formations continues dans ces domaines, afin d'étudier la force des images sur notre compréhension du monde.

Paris :

Affiche du spectacle : Déjà Vu ? Contes contemporains Affiche du spectacle : Déjà Vu ? Contes contemporains

Je m'installai à Paris dans le courant de la saison 2004-2005, avec dans une main ma mallette de masques de commedia dell'arte et dans l'autre un spectacle en solo. Je jouai donc "Déjà Vu ? Contes Contemporains", de l'auteur suisse Thomas Crausaz et j'intervins dans diverses productions, tout en commençant à dispenser mes premiers ateliers et stages parisiens. Tandis que je participai aussi à la vie d'associations culturelles et artistiques, mon activité de formation se développait. je réunis un groupe d'élèves avec lequel je créai un spectacle qui fut joué au "Théâtre Tallia" à Paris et dans la rue au "Festival OFF d'Avignon" à l'été 2007. De là naquit la Compagnie "In Commedia Veritas", avec laquelle je menai une recherche autour de la commedia dell'arte pour écrire et jouer des canevas originaux, à la fois ancrés dans notre époque, tout en retrouvant l'esprit et le jeu original des comédies all'improvviso.

En 2007, Mes activités de formation se regroupèrent sous le nom de "Atelier Théâtre Patrick Forian", qui fut adopté lors d'une animation que je dirigeai pour le musée "Galiéra" lors la Nuit des Musées, dans le cadre de l'exposition "Galiérock" consacrée à J.-C. de Castelbajac. L'activité de formation, de direction d'acteur et de conseil artistique continuant de se développer, je décidai de me restructurer et je fondis en 2008 "l'EURL Atelier Théâtre Patrick Forian". L'enjeu était de taille, car je défendais l'idée d'organiser des activités artistiques et éducatives, grâce à une structure juridique commerciale. J'exerçai durant quatre années sous cette forme juridique, puis je pris la décision d'une nouvelle restructuration. C'est désormais l'association "Thema Production"  qui vit le jour en 2013, pour gérer mon activité aussi bien de formation - "Atelierforian" - que de création - "Thema Théâtre Compagnie" - , afin de perpétuer la transmission d'un savoir, avec de nouvelles perspectives de développement et de collaborations avec d'autres structures, en France et ailleurs.

Au bilan de cette dernière décennie :

Quelques millier de personnes, venant des quatre coins du monde, participèrent à mes ateliers, stages ou séances de direction d'acteur.
Je collaborai comme conseiller artistique et directeur d'acteur, notamment pour le duo d'humoristes "Ro&Cut", le one man show de Fonzie "Mes Jours Heureux", "Les Mille Vies de Jonathan" de et avec Jérémie Boireau ou encore "la Guerre n'a pas un Visage de Femme" mis en scène et interprété par Cécile Canal.
J'intervins auprès d'écoles professionnelles de comédiens, de MJCS, pour des compagnies théâtrales professionnelles et amateurs, pour la "Maison des Pratiques Artistiques Amateurs", pour des collèges, des lycées ; mais aussi auprès de troupes d’improvisations théâtrale, afin d’ouvrir leur capacité de jeu grâce à l’expression du corps.
 Des comédiens issus de mes ateliers furent retenu à "l'École internationale de Théâtre J. Lecoq", à "l'École internationale de Théâtre Lassad", Bruxelles, au "Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique", etc.

Aujourd'hui :

photo du spectacle Larven - Patrick Forian ajuste un masque d'un comédien photo du spectacle Larven - Patrick Forian ajuste un masque d'un comédien

Sous le label Atelierforian, je continue de construire ma méthodologie de l'apprentissage du jeu d'acteur, toujours inspirée d'un enseignement découlant de la pédagogie de Jacques Lecoq, de la méthode de M. Chekhov et de l'étude de différentes techniques de mime, mais aussi grâce à mes recherches sur les archétypes populaires et sur la perception du corps dans un espace scénique ou cinématographique ; sans oublier les collaborations avec d'autres artistes et formateurs rencontrés durant mon parcours, comme Mario Gonzalez, Daniel Caran ou le facteur de masques Den. J'ai participé aux réunions d'une commission de réflexion sur la formation dans le domaine des arts du mime et du geste. Je suis aussi rédacteur du magazine "Mime", dont le premier numéro parut en 2012. Depuis 2012 également, je suis membre de l'association "les Créateurs de Masques", avec laquelle je participe à des rencontres de recherches, des événements publiques et des publications autour du masque de théâtre.

Parallèlement à mon activité de formation et de recherche, je travaille sur différents projets artistiques, notamment le spectacle Larven, créé en 2013, en collaboration la Cie Movar. Pour ce spectacle, nous avons conçu une famille de personnages et de masques entiers inspirés des "larven" du carnaval de Bâle. Depuis 2015, je me produits à nouveau dans un seul en scène intitulé "Les Cons, des origines à nos jours" retraçant avec ironie l'histoire de la bêtise.

Aujourd'hui, mon activité se partage toujours entre création et diffusion - du seul en scène à une résidence de création d'un spectacle visuel impliquant comédiens et danseurs -  transmission, études photographiques et écriture pour l'audio-visuel.



Patrick Forian Démarche pédagogique

Mon enseignement découle de la pédagogie de Jacques Lecoq, de la formation de l'acteur selon la méthode de Michael Chekhov, de l'étude des archétypes populaires à travers la tradition de la comédie italienne et des techniques de mime. J'ai en effet suivi une première formation de comédien riche par son cursus éclectique et une seconde centrée sur le jeu corporel et le jeu masqué.

exercice de masque neutre sous le regard de Patrick Forian exercice de masque neutre sous le regard de Patrick Forian

Ma rencontre avec le masque a été une révélation et deviendra un élément essentiel de mon parcours, en corrélation avec l'implication physique du comédien. La perception de l'image, tant scénique que graphique ou cinématographique, tient également une place fondamentale dans la conception de ma démarche artistique et pédagogique.

Plus de quinze années d'enseignement et de recherche m'ont conduit à concevoir une méthodologie de l'apprentissage du jeu d'acteur, fondée sur la corporéité du comédien, ainsi que sur une attention particulière accordée à la relation au public. Je m'appuie sur des techniques telles que l'étude de mouvements et l'articulation du corps, la distanciation du comédien face à ses émotions et à celles du personnage, l'imagination et l'observation des dynamiques de groupe. Mes recherches sur les archétypes du théâtre populaire et la commedia dell’arte ont nourri ma volonté de renouveler la tradition du jeu masqué, afin d'apporter des outils fondamentaux et en résonance avec les exigences de notre époque.

explications suite à un exercice explications suite à un exercice

L'utilisation du masque neutre porte aussi une influence primordiale dans ma pédagogie, car il aide à trouver une justesse d'expression des intentions et des sentiments. Il met en valeur la gestuelle, la posture et le comportement, en réaction à l'environnement et aux autres. Les exercices avec ces masques confrontent les comédiens au rapport qui existe entre ce que l'on croit exprimer et ce qui est perçu par les autres, comparant les attitudes, les gestes et les comportements universels, à ceux influencés par la culture de chacun. L'étude des masques de caractères met en relief les gammes de personnages-types qui ont forgé les traditions du théâtre populaire. La connaissance des postures archétypales associées à ces masques permet de restituer des comportements universels avec clarté pour le public.

Patrick Forian dirige ses élèves durant un stage Patrick Forian dirige ses élèves durant un stage

Les exercices que j'ai élaborés sur les dynamiques de groupe mettent en avant l'utilisation de l'espace pour sa valeur dramatique, en s'appuyant sur la disposition des uns par rapport aux autres (individuellement et/ou en groupe(s)). Les comédiens apprennent à réagir naturellement à leur environnement (imaginé ou réel), en effectuant un travail d'imagination et en s'appuyant sur la mémoire sensorielle. L'étude de mouvements s'effectue au travers d'actions concrètes et d'expression des sentiments, afin d'explorer toutes les nuances possibles qui aident à exprimer un état intérieur et à rendre les actions physiques crédibles et sincères. Les exercices de décomposition des mouvements, ainsi qu'un travail sur le regard et l'intention, de l'expression la plus subtile à l'amplification par le corps, apporteront précision du geste. L'implication corporelle du comédien et la prise de conscience de son rôle dans la composition scénique, lui permettent de développer ses capacités d'interprétation, d'accroitre son aisance corporelle, d'asseoir sa présence, d’enrichir son imaginaire, d’assumer et de préciser l'expression de ses intentions.

Patrick Forian pris sur le vif durant un stage Patrick Forian pris sur le vif durant un stage

Ces différents préceptes qui constituent ma méthode visent au perfectionnement du jeu d'acteur, autant qu'au développement de la personnalité de chacun et de son rapport aux autres.